Conseillère municipale

Natacha Litzistorf Spina

52 ANS

Je fais de la politique au niveau communal car c’est le meilleur échelon pour faire vivre efficacement et rapidement nos idées vertes. Les Villes sont l’avenir de la Suisse car elles maîtrisent les politiques qui ont le plus d’impact sur notre environnement, notre santé et notre économie réelle.

MES THÈMES

Le logement et l’habitat, les espaces publics et la nature en ville, l’architecture végétale, la promotion de la santé, la consommation durable.

.

MES PASSIONS

Les paysages, la marche en montagne, la poésie, la photographie, les voyages en train.

SA BIO

Elle est fière de ses origines paysannes et ouvrières, son profond amour pour la nature et les paysages vient de là et de ses nombreux voyages en train. Bien qu’elle ne comprenne pas vraiment l’école qui l’oblige à se conformer à un système rigide, elle tient bon et fait des études en sciences politiques, puis en sciences de l’environnement.

Elle s’engage ensuite dans l’association equiterre qui a pour mission de promouvoir le développement durable et qu’elle dirigera durant 15 ans. Parallèlement, elle se passionne pour les droits des consommateurs·trices et préside un temps la Fédération romande des consommateurs (FRC) jusqu’à son entrée au Conseil municipal. Au niveau fédéral et international, c’est sur l’aménagement du territoire, les paysages et la promotion de la santé qu’elle est la plus active.

Avant d’être élue municipale, Natacha Litzistorf Spina a été conseillère communale, présidente des Vert·e·s lausannois·es et présidente du Conseil communal.

SON ACTION POLITIQUE

En tant que municipale, depuis 2016, elle est en charge de la direction du logement, de l’environnement et de l’architecture, ainsi que du service informatique de la ville et du cadastre. Des années riches, avec la création de logements, de nombreux espaces publics et privés végétalisés et entretenus plus écologiquement, une agriculture et viticulture devenues 100% bio, des constructions énergiquement saines et architecturalement plus durables, un morceau de ville en pleine mutation avec le Pôle Gare rendu accessibles aux personnes à mobilité réduite, des projets en faveur de la santé de la population, une stratégie numérique inclusive et écoresponsable et de nouveaux édicules rendus à la créativité de la population.

Quelques chiffres pour illustrer son bilan:

  • Plus de 750 logements.
  • Plus de 20 parcs revisités ou nouvellement créés en ville.
  • 8 bâtiments de logements rénovés, assainis énergétiquement.
  • 6 dématérialisations majeures de prestations administratives.
  • 16 édicules culturels, gourmands ou dédiés à des associations d’habitant·e·s.

DÉCOUVREZ LE PORTRAIT DE NATACHA LITZISTORF RÉALISÉ PAR "LA TÉLÉ"!

Apprenez-en plus également sur XAVIER COMPANY:

3 PROJETS DE CŒUR

Parmi les nombreux projets dans lesquels je me suis investie, certains me touchent particulièrement. Voici trois coups de cœur de cette législature.

100 ARBRES PLANTÉS EN 1 JOUR

C’est d’abord une prouesse de professionnel·le·s à saluer!

C’est un projet qui illustre la stratégie à long terme pour le patrimoine arboré et forestier, visant à remettre l’arbre au milieu de notre ville et de nos vies. (sans le format citation)
Pour ce faire, nous souhaitons renforcer les droits des arbres face aux constructions et rénovations, notamment dans les outils de gestion du territoire. Mais nous voulons également fédérer les acteurs concernés pour planter local et valoriser la filière bois, principalement pour les bâtiments. Ces arbres ont été plantés là où les îlots de chaleur sont identifiés, le long des routes, sur des places très minérales, ils seront pour des décennies des facteurs de bien-être pour les habitant·e·s.

Enfin, c’est un projet qui nous permet de montrer l’exemple et de continuer à informer la population sur le fait que nous plantons trois fois plus d’arbres que nous en coupons. 

2 ASSOCIATIONS D'HABITANT·E·S DANS LES QUARTIERS DES FICHES ET DES FALAISES

Construire des logements, c’est essentiel; imaginer un habiter autrement c’est vital.

Raison pour laquelle, nous avons aidé à faire naître des associations d’habitant·e·s afin d’organiser la vie ensemble: gestion des espaces communs au rez-de-chaussée (Fiches) ou un édicule (Falaises), aménagement des pieds d’immeubles avec des jardins potagers, plate-forme de discussion concernant les enjeux environnementaux (énergie, mobilité, déchets) et sociaux (liens intergénérationnels, lien entre aménagements et différents âges de la vie) sont autant d’exemples qui font vivre ces associations. En condensé: un nouveau type de gouvernance à l’échelle de quartiers.

Edicule des Falaises, jouxtant les potagers urbains, contient une cuisine,
un petit lieu où se réunir, des toilettes et des espaces de rangements.

RESTOBOX, EMPORTER FUTÉ

Un projet né d’une collaboration entre le privé et le public, sur une base volontaire et responsable.

Des récipients consignés (Restobox) pour son repas commandé à emporter, une manière simple et efficace de lutter contre les déchets, notamment sauvages, liés aux emballages jetables à usage unique. Le réseau lausannois avec plus de 120 partenaires est le plus dense de Suisse. Après 17 mois d’existence, c’est plus 55’000 Restobox qui voyagent de restaurant en restaurant. En imaginant que 25% des Restobox sont utilisées, 5 jours par semaine, cela équivaut à 3’500’000 emballages à usage unique et à 68’000 sacs poubelles économisés, soit l’équivalent 688 tonnes de CO2 par an.

(Photo: KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

DATES IMPORTANTES DE

SON PARCOURS POLITIQUE

SUIVEZ NATACHA LITZISTORF SPINA SUR

SES RÉSEAUX SOCIAUX

REJOIGNEZ LA VAGUE VERTE!

Engagez-vous, VOUS AUSSI,
pour plus de justice climatique,
pour plus de justice sociale!

Suivez nos actus sur les réseaux sociaux!